Danse rechercheL'écriture de la danse rechercheLe contact avec l'autre - février 2011

Le contact avec l'autre - février 2011, retour sur le CR de la DR du 25 janvier 2011

Le Contact avec l’autre

Votre danse recherche s’intéresse au contact

À ce propos vous parlez de rencontre, de lien
au mot « autre » vous donnez des sens multiples : l’espace, le rythme,
la mélodie, le danseur
vous posez la question d’être accueilli par l’autre
et pourquoi éprouve-t-on ce besoin ?

Vous évoquez Birju Maharaj le Professeur de Kathak. Il trouve des
Partenaires multiples sur scène (les directions, les rythmes, l’espace )
Alors qu’il danse seul. En fait il ne danse jamais seul, dit-il
Il est toujours accompagné par des personnages de sa Mythologie
Teental Japtal Dhamar...

Puis vous parlez de la musique et de l’espace comme des partenaires
du danseur et de son mouvement
Enfin vous envisagez comment regarder l’autre et comment l’approcher
le toucher par exemple
Le sol est Le dernier partenaire et allié de votre danse, dites vous
Et vos propres poids sur le sol
Je vous remercie d’attirer mon attention et ma réflexion sur ce thème.

Le Contact avec l’autre
Il m’est nécessaire de donner un sens à chacun des termes de la formule
D’abord le Contact.
C’est un corps qui en touche un autre avec une nuance d’approche
Ce peut être un corps humain, et tout autre corps que peuvent être l’air, l’eau
Ou le sable et une infinité d’autres matières les tissus par exemple...
Laissons tout ce qui concerne l’électricité et son contact l’optique (les lentilles de contact)
Les Mathématiques même (ainsi le contact entre deux figures une courbe et sa tangente).

Insistons davantage sur le sens de relation d’une Personne avec une autre
ou avec un groupe et aussi d’un groupe avec un autre
Déjà on constate le foisonnement des possibles.

Et il se perd dans une infinité, quand on cherche à définir l’Autre
C’est le différent, celui qui n’est pas le même
L’autre bien sûr c’est autrui
Autrui par rapport à la personne concernée par rapport à moi
Donc l’autre ce n’est pas moi.

Mais puis-je inclure dans cet autre, tout ce qui est vivant ?
Car il s’agit bien d’un autre quand le requin dévore le nageur imprudent
Et il s’agit bien d’un contact !
Quand l’apiculteur avec son enfumoir ouvre une ruche, il est entouré par des centaines d’abeilles odorantes et bourdonnantes
les mains de l’homme s’il n’est pas ganté peuvent ressentir plusieurs piqûres contact douloureux.

Contact également le mimosa que je respire
Le torrent que je traverse de pierres en pierres, la vague qui me soulève
On entre ainsi à nouveau dans un monde difficile à délimiter
En définitive il serait bien de limiter dans la catégorie « autre » seulement ce qui est en relation avec les hommes
Et pourtant les hommes sont concernés par d’autres forces.
Tellement supérieures à lui dans les océans et sur les continents. C’est le tsunami qui porte un bateau énorme sur un immeuble
Ce sont tous les déchaînements de la Nature qui bousculent et perturbent
La vie humaine au point d’ailleurs qu’ils ont été assimilés souvent
A des divinités dans les cultes animistes. Ces croyances sont contestées
par les religions Traditionnelles, même si souvent elles les utilisent à leur profit
Le culte Vaudou par exemple est repris dans la religion catholique en Haïti
Les sites des temples Païens sont récupérés par les sanctuaires chrétiens au même endroit qu’eux, souvent Ils sont construits au dessus d’eux.

L’autre c’est donc aussi la pensée
Parfois elle va au delà du cercle des hommes. Elle s’adresse, parfois à Dieu par la prière
Il peut donc être « l’autre » lui aussi et le contact avec lui donne lieu à combien
De prières individuelles d’offrandes d’ex voto d’assemblées innombrables
Le vendredi chez les Musulmans le samedi pour le shabbat des Juifs et les messes dominicales. C’est d’une part le contact avec Dieu
mais c’est aussi le contact Des fidèles les uns avec les autres
avec le prêtre l’Iman et le Pasteur
Les corps serrés des fidèles musulmans accroupis sur les tapis de la mosquée
Ou dans les rues des villes occidentales soulevant les protestations de certains
ou certaines, extrémistes,donc un nouveau contact une autre forme de relation humaine.

Et je ne parle pas des imprécations que certains adressent au Diable !
Ni de l’exorciste qui chasse le mal du Patient
Je parlerai davantage du contact entre les vivants et les Morts
Que de pensées dans notre esprit pour celles et ceux qui ont disparu ?
Et que de contacts dans les cimetières au moment des chrysanthèmes.

Donc Si nous en restons au sens de « l’autre » partenaire de l’homme
Quelle est cette relation ? Comment se fait-elle ?

C’est d’abord une relation sensuelle c’est à dire avec et grâce aux sens
Tous les organes des sens fonctionnent simultanément ou séparément
Dans ce contact et c’est parfois difficile de les distinguer
Je vois dans la rue les gens qui passent, contact rapide à peine un coup d’œil
A moins que je ne m’attarde un instant, le regard fixé sur une personne, un visage
une attitude. C’est l’instantané en photographie, mais la vie continue.

Le regard est un élément important dans la relation avec l’autre
Le regard qui fixe son interlocuteur ou le regard fuyant
l’œillade de l’amoureux qui cherche à séduire
Ou le simple clin d’œil, signe de connivence entre deux personnes.

Contempler une peinture est aussi un contact avec l’autre, contact au second degré
Puisque L’artiste n’est là que par son œuvre pour celui qui la regarde
De même un Contact avec les autres se fait à la télé quand on aperçoit les Egyptiens
de la place Tahrir perchés sur les tanks de l’armée arborant des banderoles fustigeant
Moubarak .D’autres sens sont sollicités celui de l’ouïe en particulier avec les vociférations
Et les coups de feu, l’odeur des gaz lacrymogènes ne passent pas à la télé
On croit les sentir.

Le sens de l’ouïe est un lien majeur entre l’un et l’autre. On écoute avec ou sans plaisir
la voix de l’autre, le timbre, la tonalité, on peut percevoir par la voix des subtilités dans
la pensée de celui ou celle qu’on écoute. On est surpris ou agacé par une voix « de fausset »
une voix peut être chère ou indifférente. La voix est un trait du personnage
plus qu’un trait c’est son souffle c’est son être
L’échange peut se faire de vive voix ou au téléphone, le contact à distance peut avoir parfois une grande incidence dans la relation quand elle est seule possible.

C’est par la voix que le ténor et la soprano touchent le public à l’opéra
Même si décor, costumes et mises en scène jouent un rôle important.
La voix de la mezzo soprano Kathleen Ferrier morte depuis de nombreuses années
Est toujours présente dans sa profondeur et son timbre inégalés.

Toucher l’autre au sens physique ouvre un monde de contacts donc de sensations
fortes quelquefois violentes ou subtiles
Effleurer une joue, le corps à corps de deux lutteurs sur le ring, le duel au fleuret
Qui tiennent à distance les deux partenaires. Les ébats de deux êtres amoureux.

Ce sont des Contacts individuels de deux personnes mais aussi des contacts collectifs
Des manifestation de groupes ou de masses, Mais dans chaque foule il y a l’individu en contact avec elle. Foule organisée dans le métro ou dans une manifestation orchestrée contrôlée ou foule en délire que rien ne contient,occasion de multiples contacts violents
et traumatisants quelquefois mortels comme l’ont été certaines bousculades dans des stades.

dans chaque exemple la durée des contacts est différente l’intensité également, quant aux pensées de chaque partenaire, elles peuvent occuper une place d’une grande variété dans la gamme de la psychologie : l’anxiété, la haine mais aussi l’amour et la tendresse.
Je fais mention des dérives pathologiques du contact entre deux êtres humains quand
L’un est le bourreau et l’autre la victime, toutes les perversions sont possibles et ont eu lieu
Les exemples sont nombreux dans les camps, qu’ils soient d‘extermination ou pas ou
Dans les prisons des régimes policiers, en parlant aussi de tous les « faits divers » de la
Presse quotidienne que sont les meurtres les enlèvements les viols.

L’odorat relie également les individus, la publicité le sait bien lorsqu’elle vante l’haleine
Fraîche et un dortoir de pensionnaires était un beau concentré d’odeurs variées, ce qui n’est
Peut être plus le cas maintenant quoique …Entrer dans une assemblée, un restaurant
Est souvent une surprise ou une agression pour les narines délicates.

On dit parfois qu’on ne peut pas « sentir une personne », cette expression dépasse le cadre de l’odorat
on entre là dans un domaine plus subtil de ce qui pourrait être un sixième sens
Difficile à définir celui des affinités entre deux personnes elles s’imposent souvent assez vite
On n’a pas d’atomes crochus dit-on également ou alors on accepte avec bienveillance de l ‘un ce qu’on ne tolérerait pas d’un autre. Parfois d’ailleurs cette situation se modifie si un des Partenaires ou les deux font un effort de réflexion et de compréhension l’un vis à vis de l’autre et le contact peut changer de nature.

Le contact par le goût ne semble pas concerner la relation humaine bien qu’un baiser
Sur les lèvres a un goût comme la larme de l’autre dont on est proche
Et aussi quoique ce ne soit pas courant l’anthropophagie on se souvient du récit de rescapés d’un accident d’avion dans les Andes où pour survivre certains se sont laissés aller à manger Leurs voisins morts ! On parle aussi de cannibalisme ! Contact !

La parole est un élément important dans le contact entre les hommes et les femmes
Parole individuelle de l’un à l’autre Parole douce ou agressive, parole susurrée ou
Tonitruante, bavardage et réflexion profonde la parole est multiple accompagnée bien sûr
De silence, le silence qui a quelquefois autant de signification : on parle d’un
« silence éloquent », on dit aussi « le silence est d’or ».

La parole est souvent proférée par une personne à un auditoire
c’est le Professeur le Prédicateur l’Avocat la sentence du Juge et chaque fois le contact est différent il provoque une réaction différente le silence et le chahut. La consternation parfois L’adhésion ou le rejet
Le contact peut être simple ou solennel, Il peut se faire dans un groupe restreint
Dans une assemblée, donner lieu à des rites comme dans les réunions de parti politique
Les incantations de Hitler devant les foules allemandes.

Il peut se faire à la Radio ou à la télé. Il s’agit le plus souvent d’un orateur qui sait choisir ses mots et être persuasif
ou d’un Homme politique qui parle « la langue de bois »
Et dont le message passe mal ou pas du tout, sans qu’il y ait forcément une réaction de la part
De celui qui écoute.

La voix chantée a été évoquée, il y a aussi la musique, quel contact, souvent quelle émotion
Entre l’orchestre et son public entre un solo de clarinette et le mélomane.
Quel étonnement devant la vélocité et la souplesse des doigts du pianiste.

Nous sommes aussi concernés par la pensée de l’autre
Nous l’écoutons à la radio dans des conférences ou des rencontres sur des cassettes achetées ou empruntées pour ne pas dire copiées
par la lecture, les livres et les publications sont là et l’éventail immense de romans
d’essais de biographies d’études philosophiques ou autres
Cette pensée est innombrable le contact avec elle ne se fait que si on est concerné ou passionné Une sélection se fait pour chacun
Chacun choisit la pensée qui lui convient ou la refuse. on est libre de lire ou de ne pas le faire, quelquefois se laisse surprendre par une Pensée nouvelle et différente.

De toutes façons la pensée provoque des réactions élogieuses ou impitoyables et entraîne une suite de débats de mises au point qui sont autant de nouveaux contacts différents.

La pensée des autres influence notre mode de pensée, on se laisse séduire et entraîner
Jusqu’à ce qu’une autre réflexion infléchisse la précédente. C’est parfois un phénomène de mode, il y a les philosophes à la mode, les prédicateurs à la mode
Comme changent chaque année la couleur et les formes des robes dans les collections.
C’est un peu comme le divorce une façon d’être à la recherche d’un nouveau contact.

Pendant la dernière guerre on parlait de contacts à propos de personnes envoyées d’Angleterre
Pour entrer en relation avec les résistants du Maquis dans la France occupée par les Allemands, pour préparer un parachutage d’armes ou pour préparer le débarquement
Contacts rapides tenus secrets le plus souvent.avec des noms fictifs.

Donc en dehors des sens il peut y avoir de multiples contacts entre les hommes.
Ça a été le cas récemment dans les révolutions Tunisienne et Egyptienne, c’est par
Internet et Face book que regardaient les jeunes ( le plus souvent ) qu’ils ont été amenés
A imaginer une résistance et un soulèvement contre leurs régimes autoritaires respectifs.
Entre parenthèses, un moyen très ancien a toujours existé pour relier et informer les hommes
c’est le bouche-à-oreille.

Par ailleurs On joue sur internet entre partenaires l’un à Paris l’autre à New york sans que les deux personnes se connaissent autrement que par un nom d’emprunt même si un jour ils font connaissance et se rencontrent. On peut trouver de la même manière l’âme sœur que la liaison Se fasse ou non, dure ou pas.

On voit donc la variété et la complexité de ces contacts
Les sens dont quelques exemples ont été cités, la pensée elle aussi élément majeur du contact.

La vie n’est pas faite d’éléments ainsi dissociés, la vie est un tout
tout se mêle et s’enchevêtre, finalement dans une présence des uns et des autres
Présence quotidienne espacée ou rythmée dans le temps On côtoie l’autre dans la famille à l’école dans les clubs de bridge ou de foot, au spectacle au musée
Chaque fois le contact donc la relation est différente selon l’âge si on est une femme ou un homme selon le quartier où on habite
selon le groupe social auquel on est censé appartenir
Qui est souvent aussi déterminant dans les sociétés occidentales que dans les castes en Inde.

Peut on tirer une conclusion de cet ensemble de constatations
La vie humaine n’est que contact, sans cesse nous sommes en contact avec l’autre
La forme du contact a pu changer selon les époques
Il varie aussi selon la civilisation et la culture à laquelle on appartient
On vient de le voir, Les contacts ne sont pas les mêmes
Chaque cas mériterait une étude ce que fait la sociologie
Même celles et ceux qui pensent fuir le contact ou y échapper en dépendent
Le religieux dans son monastère rencontre ses frères à Mâtines et aux vêpres
Au cours du repas silencieux il écoute celui qui lit, il prie Dieu.

A l’inverse certains hommes politiques ne sont que « contacts »Ils y passent l’essentiel
De leur fonction.Les milliers de mains serrées par le Président de la République
Au salon de l’agriculture sont par milliers et je ne parle pas de la caresse aux vaches et aux
Enfants.

Notre vie est faite du contact avec l’autre depuis notre naissance à l’école dans les activités
Professionnelles et de loisirs jusqu’au terme de l’existence
Et même à ce terme combien sont celles et ceux qui imaginent ou envisagent
Ou espèrent Un autre Contact !

Cette figure du contact nous est imposée par le cadre de notre vie collective
Puis plus ou moins vite cela devient un choix personnel.
On est plus ou moins attiré par les autres,
Hommes et femmes recherchent plus ou moins à se rapprocher les uns des autres
Ils sont à la recherche de l’amour de l’amitié des idées et des activités
Chacune et chacun à sa manière.

Finalement à moins que nous ne soyons sous une contrainte venue de l’extérieur
Ou venue de nous mêmes, le contact est un choix de vie personnel
Avons nous la liberté de faire ce choix ou sommes-nous ( en partie ) déterminés
à le faire , c’est une autre question !

Claude Lecomte


Modif. March 02, 2011, at 11:59 AM
Bookmark and Share

Groupes de pages

Dans ce groupe

Toutes les pages...\\Voir les modifications

Configuration

Logiciel PmWiki

éditer ce menu\\

Blix theme adapted by David Gilbert, powered by PmWiki