ImagesCronos

Cronos

//“An actor who never gestures twice the same, but makes gestures, moves, and certainly brutalises forms, but behind these forms, and through their destruction, he merges with that which survives the forms and propels their continuation.”//

« L'acteur qui ne refait pas deux fois le même geste, mais qui fait des gestes, bouge, et certes il brutalise des formes, mais derrière ces formes, et par leur destruction, il rejoint ce qui survit aux formes et produit leur continuation. »

(Antonin Artaud)

1. //They said it about Cronos//

Suivre ce lien vers la vidéo

//This document has been edited on the basis of recorded interviews and video shootings of work sessions on CRONOS during the first period, February to May 1994 in New Delhi, India. Video excerpts are not in chronological order. The primary aim of these recordings was to supply material for the analysis of the creative process. Only later we decided to edit a document for public distribution. Visual quality is that of camcorders in that period (video 8 format)!//

Le présent document a été assemblé à partir d'enregistrements de discussions et de vidéos des séances de travail sur CRONOS (première période: février à mai 1994) à New Delhi (Inde). Les extraits de vidéos ne sont pas dans l'ordre chronologique. Initialement, ces enregistrements étaient destinés à servir de support à une analyse du processus créatif. Ce n'est que plus tard que nous avons eu l'idée de publier un document. La qualité visuelle est celle des caméscopes de l'époque (format video 8) !

//Edited and produced by Andréine & Bernard Bel, 1994.//


2. CRONOS,// a presentation of the choreographic work//

Suivre ce lien vers la vidéo

//CRONOS is a bold new dance piece, the result of an unorthodox movement workshop led by French choreographer Andréine Bel. Utilising a technique which deliberately baffles, amuses and mystifies the performers, she forced them to confront the naked core of their expressive powers.//

//Conceptually, Cronos is he who established temporal order, chronology. His gruesome deed and subsequent regurgitation work as powerful metaphors for cyclical time. In the production, primal physicality and a curvilinear time concept are the two rollers between which the performers submit themselves to a radical re-processing of ‘performance’.//

//The aural parameter of CRONOS is occupied largely by the music of the enigmatic Italian composer Giacinto Scelsi, a unique research into vibrations, sound and time.//

« Je ne considère pas les danseurs comme de simples exécutants d'une partition chorégraphique. Il s’agit interroger en premier lieu la “sonorité des corps”: les sensations provoquées, au niveau pré-expressif, par un geste ou une attitude. Pendant ce travail d'exploration, la chorégraphie continue à se préciser de manière abstraite. Puis vient le moment de projeter ces idées dans un espace et un temps rigoureusement délimités. Ici encore je tiens à ce que les danseurs découvrent eux-mêmes, par la recherche d'une sensation profonde vers laquelle je les dirige progressivement, le mouvement qui répond aux intentions et contraintes chorégraphiques…

Le temps et l'espace sont donc essentiels dans ma démarche. L'espace de CRONOS existe déjà, j'en ai reçu l'empreinte dans cette vallée qui regarde le mont Bégo. Le temps est à la fois cyclique, maîtrisé et “métrisé”, mais aussi totalement fluide, comme ce temps sacré évoqué par Mircea Eliade qui peut vous transporter très loin… »

Andréine Bel

//This presentation is based on performances in Mumbai (National Center for the Performing Arts, 8-9 October 1994) and New Delhi (Shri Ram Centre, 31 October 1994).//


Modif. July 19, 2018, at 10:13 PM<br /> Bookmark and Share

Groupes de pages

Dans ce groupe

Toutes les pages...\\Voir les modifications

Configuration

Logiciel PmWiki

éditer ce menu\\

Blix theme adapted by David Gilbert, powered by PmWiki